Mon Psy & moi… A part ça ? Tout va bien
Instantanées & autres idées

Mon Psy & moi… A part ça ? Tout va bien

Le jour où j’ai rencontré mon psy…

Ce petit moment, où chaque semaine je me retrouve dans une pièce capitonnée de bois ciré, dans un vieil immeuble marseillais à la déco et aux moulures parfaites. Des tonnes de piles de livres, deux fauteuils en cuir brun très art déco… Un tête à tête, un face à face direct entre mon psy & moi…

Grand bonhomme la soixantaine à l’allure de Woody Allen, style dandy du New York Village des années 70. Cheveux mi long grisonnants, lunettes de créateur vissées sur le nez, et ses éternels pantalons à pinces en velours côtelés. Il me regarde, m’observe, en fumant cigarettes sur cigarettes dans ce grand appartement aux plafonds trop hauts. Il m’écoute, se souvient de tout, parle peu, fume beaucoup trop et quand il laisse échapper une phrase… Elle est toujours percutante et tellement déroutante.

Sur 10 séances , il en faut parfois 6 ou 7 d’une banalité consternante pour arriver à LA séance parfaite, celle qui bouscule et fait grandir d’un seul coup, en te bottant les fesses !! Ça fait du bien, ça fait du mal, mais un peu sado, j’y retourne toujours. Fidèle aux rendez-vous de ces rencontres imprévisibles avec moi-même.

Ici, on se met à nu (moi qui suis pleine de pudeur, ça pique !!), on avoue ses travers, son côté sombre, on parle sans rien cacher, c’est ça le jeu… Avouer ses intentions, ses craintes, ses désirs, son vécu, ses peurs … Etre transparente, se mettre à nu corps et âme, oser dire, tout dire sans honte ni tabou… La Fille à l’envers se trouve parfois malsaine, mais chez son psy elle assume tout… Elle se fait face bien droite dans ses baskets.

Des questions reviennent parfois… Que pense mon Psy ? A-t-il des émotions quand il m’écoute ? Bienveillance ou totale neutralité ? Agit-il comme un robot ou laisse-t-il parler son coeur ? Quel sentiment je lui inspire ? Une vulgaire curiosité ? De l’ennui ? De l’exaspération ? J’aimerai souvent inverser la séance. D’ailleurs, comment va-t-il depuis qu’il me voit ? Et puis, renoncer à tout savoir…

J’ai parfois envie de quitter mon Psy, mais je reviens toujours… Feeling, dépendance, fascination… Peu importe, parce que la vie est un jeu et moi je suis joueuse !

mon-psy-et-moi-deux

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.