Malo et sa musique Pop Folk // Rencontre & Interview sur son incroyable histoire
Art & Culture

Malo et sa musique Pop Folk // Rencontre & Interview sur son incroyable histoire

Concert Malo // Gagne tes places pour son passage à Marseille. Rdv sur la page Facebook La Fille à l’envers pour participer.

Malo est un jeune musicien autodidacte, qui écrit et compose seul. Son deuxième album cartonne et son titre Be / Etre est sur toutes les ondes. Rencontre avec un garçon à l’histoire atypique…

malo concert interview

La Fille à l’envers: Qui es-tu Malory Legardinier ?
Malo: j’ai 23 ans, je suis franco australien. J’ai sorti un 1er album en studio. J’ai commencé à composer très jeune vers 7 ans. J’ai toujours vu mon père sur scène, j’ai toujours voulu faire de la musique. Mon titre Be / Etre fait référence à ma double nationalité. 
La Fille à l’envers: Quel est ton premier souvenir musical ? 
Malo: Petit j’avais une vieille machine à écrire. Je suis tombé sur une feuille qui trainait avec des paroles d’une chanson de mon père. J’ai voulu écrire une chanson pour lui, je voulais aussi que ma maman soit fière de moi. Je me suis toujours dit que si elle était fière, elle reviendrait. 
La Fille à l’envers: Tu es parti en Australie retrouver une maman que tu n’as pas connu. Au delà du lien biologique, qu’as-tu trouvé ou appris sur toi là bas ? 
Malo: J’ai acquis une certaine maturité durant mon voyage seul. Quand on part seul, on se met dans une position à risque, on sort de son confort. On rencontre une autre culture, on apprend une autre langue. Je suis plus solitaire aujourd’hui, mais plus construit, plus posé et apaisé. Le voyage est devenu un drogue, j’aime ne connaitre personne, tout recommencer… Les gens m’inspirent. 
La Fille à l’envers: Tu as fait d’incroyables rencontres musicales, Angus & Julia Stone, Charlie Winstone, Jean Louis Aubert, … Quelle est ta plus belle rencontre ? 
Malo: Toutes ces rencontres, c’est un peu comme les pièces d’un puzzle qui me permettent de construire ma vie d’artiste. A l’école en Australie mon professeur de musique était Monsieur Stone (papa d’Angus & Julia Stone). Il m’a appris à avoir confiance en moi. Il est tombé sur un live où je jouais dans un resto. Il m’a proposé d’ouvrir le Bal pour le grand concert de l’Orchestre de l’université qui a eu lieu en Tanzanie. Il m’a dit de vibrer avec les gens et de sortir de ma chambre. La deuxième étape, c’est ma rencontre avec Jean Louis Aubert, il m’a apporté  la sagesse, ça a collé de suite entre nous, il y a une cohérence, on se comprend. 
La Fille à l’envers: Comment qualifies-tu ton style musical ? Quelle est la couleur de cet album ? 
Malo: Je m’inspire de beaucoup de la musique française. J’ai découvert Brassens, Brel avec mon père. En Australie je me suis fait ma propre culture musicale. La radio est très indépendante, on découvre de la musique avec un style californien, le son australien est très agréable. Ma musique est un mélange de tout ça avec des influences pop folk, électro rock. 
La Fille à l’envers: Quelle est la chanson la plus personnelle dans ton album ?
Malo:  I belivied. Elle clôture l’histoire de mon album. Je me suis lâché et j’ai abordé des questions sur lesquelles je ne reviendrai pas. Mon ressenti est personnel, mais en même temps cela parle à tout le monde, des erreurs que l’on peut faire adulte… 
La Fille à l’envers: Quelle dernière question aimerais-tu que je te pose ? 
Malo: J’aimerai répondre à comment j’imagine mon futur ? Je me vois continuer à écrire, écrire pour d’autres, voyager, m’inspirer et vivre pleinement ce métier. Avec encore de belles rencontres et de belles collaborations.

Malo en tournée – Jeudi 16 Novembre à 20h30 à l’Espace Julien – Cours Julien 13006 MARSEILLE (Tarif: 20 euros // Billetterie en ligne ici)

One thought on “Malo et sa musique Pop Folk // Rencontre & Interview sur son incroyable histoire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.