Instagram

Instagram a retourné des données invalides.

Follow Me!

Food & places

Création d’un potager écoresponsable en culture sur buttes

20 avril 2020
potager écoresponsable

Je me suis lancée il y a quelques semaines dans la création d’un potager écoresponsable en culture sur buttes. Une technique de permaculture pour exploiter un potager en harmonie avec la nature. Quelques définitions s’imposent…

Permaculture : La permaculture est un concept systémique et global qui vise à créer des écosystèmes. L’inspiration vient de la nature et de son fonctionnement. Une façon de prendre en considération la biodiversité de chaque système. 

Culture sur butte : La culture sur butte est un mode de jardinage bio, basé avant sur la création et le respect d’un écosystème complet.

Faire un potager ou un jardin est une excellente idée quand ce dernier s’inscrit dans une démarche éco-responsable.

potager écoresponsable   J’ai choisi la méthode « Hugelkultur », originaire de l’Europe de l’Est, qui vise à reproduire le sol d’une forêt. Une butte massive qui contient des rondins de bois, des branchages et feuillages. Avec le temps, le bois se décomposera et permettra la création et le maintien d’un sol vivant.

Ma motivation : Cultiver dans le respect de règles simples, pour se servir d’un sol pauvre et d’une mauvaise terre et ainsi espérer en faire un sol riche et abondant. la culture sur butte permet d’améliorer la terre des zones cultivées. La promesse, reconstituer un sol fertile sans perturber la terre, sans la travailler, ni l’arroser… Mais un peu de travail est cependant nécéssaire !!

Les grandes étapes de la culture sur buttes

  • Creusez un trou et réservez la terre (la taille sera fonction de vote place. Je vous recommande tout de même un minimum d’1 mètre de long pour 60 cm de large et 40 cm de profondeur).
  • Placez des rondins de bois, des souches, et autres des morceaux de bois morts dans le trou.  Faites le plein en nature, il y a beaucoup de bois et arbres à ramasser. Tasser cette base.
  • Remplissez avec du petit bois, des copeaux, des feuillages et autres branchages (des petits morceaux de cartons non traités, des feuilles de papier sans encre. Soyez inventif)
  • Ajoutez la terre et mélangez avec des épines de pin, de sapin, des cendres, des herbes, du compost, des déchets verts…
  • Créez ensuite une « peau » à votre butte d’environ 30 cm d’épaisseur. Cette peau sera constituée de feuilles, d’herbes coupées, de gazon tondu, de compost, de paillage…
  • Plantez !! Ecartez cette couche pour accéder à la terre. Plantez le plan dans la terre sans casser sa motte et recouvrez-le sans l’étouffer. Laissez 50 cm entre chaque plant pour leur laisser la place de grandir. Diversifiez la culture.

potager écoresponsablepotager écoresponsable

Pour ma part j’ai planté sur la butte : des Radis, des Petits pois, des Haricots, des Aubergines, des Courgettes, du Fenouil, de la Patate douce, des Pommes de terres, des tomates, des Fraises, des Framboises, du Melon.

Ne travaillez pas la terre, ne la retournez pas. Le travail des sols va se faire par la micro faune et la micro flore. Le paillage permettra de garder l’humidité et évitera l’évaporation de l’eau. Les rondins de bois vont capter les eaux de pluie et servir d’éponge. Les branchages vont se décomposer et ainsi servir d’énergie à la terre et à vos plantations. Sans arrosage artificiel les plants vont alors faire de vraies racines pour se nourrir et aller capter et puiser l’eau en sous couche. Et surtout… Observez tous les petits habitants de votre butte. Vers de terre, insectes, papillons, …

Plusieurs années sont nécéssaire pour qu’une butte de culture atteigne son potentiel optimal. Le temps que la structure du sol se rétablisse, que les minéraux et éléments se forment, pour un taux de matières organiques parfait. L’eau pourra alors remonter de mieux en mieux par capillarité.potager écoresponsable

Les éléments clés

  1. Faire un bon calcul de la taille de la butte. Faire AVEC la butte et AVEC la nature.
  2. Eviter de laisser de la terre à nu (toujours recouvrir et pailler).
  3. Ne pas labourer, ni retourner la terre
  4. Diversifier les cultures pour un écosystème équilibré

J’espère que cet article vous sera utile dans votre jardin comme dans votre potager, ou qu’il vous aura donné envie d’en créer un !! Un jardin, une terrasse, un bac, il est toujours possible de travailler la terre !!!

 

    Leave a Reply

    Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.