Instagram

Instagram a retourné des données invalides.

Follow Me!

Sport & Bien être

Le jeûne : Mon expérience sur 3 jours (ou presque)

5 mai 2020
mon expérience jeûne de 3 jours

J’ai essayé mon tout 1er jeûne la semaine dernière et je partage ici mon expérience avec vous. La période du confinement semblait le moment idéal pour découvrir sereinement cette pratique ancestrale.

Jeûne : Arrêt total de l’alimentation, avec maintien ou non de la consommation d’eau, pendant un certain temps.

Avant de se lancer il me semble nécéssaire de se demander pourquoi nous avons envie de jeûner, et si nous sommes en bonne forme pour le faire. La pratique conseille de commencer par une période de descente alimentaire avant le jeûne. Un protocole simple qui prépare le corps à la privation de nourriture. Supprimer la consommation d’alcool, de café, de tabac. Enlever les protéines animales de son assiette, augmenter sa consommation d’eau, réduire les quantités, …

Je vous avoue que je me suis lancée au feeling, sans aucune préparation. Cela étant, je ne fume pas, ne consomme ni café ni tabac. Je ne mange pas de viande, seulement du poisson de temps en temps.  Je me suis lancée un lundi soir et j’ai tenu presque 3 jours…mon expérience jeûne de 3 jours

Mes motivations

  • Réduire ou mettre en sommeil une crise d’urticaire (il m’arrive 1 à 2 fois par an de faire une crise d’urticaire qui s’étend généralement sur 6 semaines. Période extrêmement désagréable, la crise est souvent déclenchée par des aliments trop riches en histamine, un excès de sport, ou des nuits trop courtes, bref de petits excès normalement sans conséquence).
  • Réduire mon alimentation. En effet depuis quelques mois, je mangeais trop, avec une sensation de satiété toujours repoussée…
  • Protéger mon organisme et relancer mon système immunitaire
  • Et parce que j’aime les défis et le changement

J’ai commencé à jeûner sans en parler autour de moi, je ne me faisais pas confiance et ne pensais pas tenir… Moi qui ai du mal à sauter un repas !! Je suis une vraie gourmande, j’aime les plaisirs de la table. Je ne savais pas comment mon corps allait réagir à cette privation, chaque organisme est différent.

Le Jeûne –  Quand ? Comment ? Combien de temps ? 

J’ai commencé à jeûner après le repas du soir. En réalité, la période de jeûne débute après la 6ème heure du dernier repas. Je suis allée me coucher avec une tisane. Il faut sentir le bon moment. Je trouve que commencer le soir et après le repas est le moment idéal.

Jour 1 

Aucune sensation de faim au réveil. Cela m’arrive fréquemment ces derniers temps et cela induit trop souvent que le repas de la veille était trop riche. Il serait indiqué de manger à 80 % de sa faim et de sortir de table jamais complètement rassasié. Vous me direz que cela m’a aidée pour le jeûne ! La journée s’est passée facilement, je n’ai pas eu faim, simplement l’envie de manger, ce qui est très différent. Il faut bien discerner la faim de l’envie de manger. J’ai bu environ 2 litres d’eau, de l’eau claire et des tisanes. Pour ne pas penser au jeûne et libérer mon esprit j’ai occupé et rempli ma journée. J’ai fait du ménage et du tri chez moi, un peu ce que mon corps était en train de faire lui aussi à l’intérieur.

En effet, le 1er jour le corps puise dans ses réserves de glucose pour fonctionner et « nourrir » notre cerveau, jusqu’à épuisement du stock. Ensuite, on entre dans une phase de néoglucogenèse, l’organisme va imiter la production de glucose afin de maintenir une glycémie constante.

Jour 2

Je suis en forme au réveil, je me sens légère avec plus d’énergie. Je fais partie des personnes qui peuvent être vite fatiguées par la digestion (que cela soit par des repas trop riches ou alors avec des aliments dits difficiles à digérer). N’oublions pas que la digestion « consomme » 1/3 de notre énergie, alors mettre son système digestif au repos c’est laisser au corps de l’énergie pour autre chose !!  La journée se passe bien, je n’ai même plus envie de manger 🙂 Je m’occupe du potager, je passe du temps dans la nature et prends conscience que je mange trop en général. Je constate que ma peau est moins marquée, mes petites ridules semblent estompées, je pense que c’est grâce à l’hydratation. Je ne bois sûrement pas assez au quotidien, et les 2 litres d’eau font du bien à mon corps et à ma peau. J’ai choisi un jeûne hydrique, c’est à dire en conservant la consommation d’eau. Je ne suis pas pour un jeûne sec qui est une privation totale de nourriture et de liquide.

En fin d’après-midi j’ai un coup de mou, je me sens fatiguée, faible et j’ai mal à la tête… Je me demande si je vais poursuivre, mais je n’aimerais pas lâcher maintenant. Je me repose et cette sensation disparait assez rapidement avec du repos. La fin de journée se termine, je passe une bonne nuit.

Jour 3 

Au réveil je me sens vraiment plus légère et visuellement ma silhouette semble moins gonflée, mais je me sens vite fatiguée, j’avoue que j’appréhende de me sentir mal… Et si je tombais dans les pommes ? Est-ce raisonnable de continuer ? Je me pose beaucoup de questions. Je commence à avoir mal à la tête, à être fatiguée, à avoir mauvaise haleine, et la langue pâteuse. Mon corps est passé en état cétogène. La cétose est l’état du corps qui fonctionne sur les cétones, issues des lipides, plutôt que sur le glucose, issu des glucides. La cétose caractérise le jeûne. Il existe d’ailleurs des régimes pauvres en glucides pour forcer le corps à produire des cétones et à fonctionner grâce à celles-ci. Ce type de régime reproduit les effets du jeûne, il est souvent préconisé pour regagner de l’énergie, booster son système immunitaire et lutter contre les maladies chroniques.

C’est décidé, je veux être à l’écoute de mon corps et j’ai l’impression que celui-ci me dit que c’est suffisant pour une première expérience. Je romps le jeûne après presque 3 jours. Je suis assez fière de moi.

mon expérience jeûne de 3 jours

La suite…

Je vais peut-être intégrer un jeûne intermittent dans mon quotidien. Cette pratique consiste en un jeûne de 16h minimum quotidien (en réalité de 10 heures quand on sait que le jeûne débute après la 6ème heure du dernier repas). Par exemple si votre dernier repas est à 20h00, il vous faudra sauter le petit déjeuner et ainsi commencer votre premier repas de la journée à partir de 12h00. Ou préférer un jeûne de 24h00 toutes les semaines… Ce qui est sûr c’est que j’ai ressenti des effets positifs. Mon urticaire a disparu aussitôt, je me sens plus en forme. J’ai également réduis mes portions lors des repas et j’aime sortir de table en me sentant légère. Le jeûne n’est pas un régime, mais oui j’ai perdu presque 2 kilos sur la balance. Il faudra veiller ensuite à continuer une bonne alimentation pour ne pas reprendre les kilos perdus durant cette période.

Peu importe la pratique du jeûne, celui-ci existe depuis des milliers d’années et dans chaque culture. Plusieurs études semblent démontrer que la pratique du jeûne renforcerait le système immunitaire et préviendrait du vieillissement cellulaire.

C’est sûr je recommencerai !!

Attention : Cet article n’a pas pour but de vous inciter à une quelconque pratique de privation alimentaire. Je souhaite simplement partager mon expérience. Je vous invite à prendre conseil auprès d’un professionnel de santé pour débuter. N’hésitez pas à commenter cet article et à laisser vos expériences de jeûne.

Pour aller plus loin lecture et reportage Thierry de Lestrade Le jeûne une nouvelle thérapie ?


la fille à l'envers

 

  • Reply
    Morgane
    12 juin 2020 at 12 h 27 min

    Salut. Merci de partager ton expérience. J’ai débuté des entraînements sportifs que j’ai découverts sur cette page : https://www.youtube.com/channel/UCtKFsbyUBMitwCPY2c728GA . Grâce à eux, j’ai perdu quelques kilos. Cependant, malgré que j’aie adopté un régime alimentaire sain, mes résultats ne sont pas aussi rapides qu’ils devraient être. Du coup, j’ai décidé d’essayer le jeune intermittent. J’en suis à ma deuxième semaine et j’espère que cela va marcher.

Leave a Reply

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.