La différence, celle qui dérange…
Instantanées & autres idées

La différence, celle qui dérange…

Deux hommes ensemble, ça vous dérange… Et pourquoi ça m’ssieurs dames ?!

Nous sommes tous homo… Homo sapiens, parfois pas plus évolué que nos ancêtres sans queue ni tête. On est tous citoyens de la terre, de cette Terre qu’on maltraite. (mais ça, c’est un autre sujet).

Il parait qu’on ne choisit pas sa couleur de peau, mais choisit-on son attirance sexuelle ? 

Toi, l’hétéro bien pensant, le bon père de famille qui passe tes nuits sur Youporn. Ouvre les yeux bordel !!! 

Ce soir, je suis en colère contre cette France réac et conservatrice. Certains auraient le droit d’en***** leur femme en l’appelant chérie, mais le voisin d’en face ne pourrait pas faire ce qu’il veut de son cul et dire « Oui je le veux » à un autre…

Ce soir, je suis colère contre une UEFA qui n’a pas jugé réaliste il y a quelques mois de rendre hommage aux victimes d’Orlando. Pourquoi ? … On le devine trop bien.

Ce soir je suis en colère contre une partie de la jeunesse qui a milité contre le mariage gay, justifiant que la vie, c’est un homme et une femme. Mais la vie c’est surtout l’humain… Et puis on a peur de ce que l’on ne connait pas, mais si c’était ton frère ou ta soeur, tu aurais la même pensée ? Oui jeunesse, révolte-toi, rebelle-toi… mais ne te trompes pas de combat !!

Ce soir je suis en colère contre ce monde qui va mal…

A tous ces petits coeurs qu’on abîme… Imprime, ce n’est pas qu’une putain de rime !!

Pourquoi devrais-tu te cacher pour aimer ? Pour ces regards de travers, ces coups d’oeil insistants quand l’amour opère entre deux êtres. Pour ne pas être celui qu’on tabasse et qu’on insulte, pour ces clichés trop lourds et tellement vides de sens.

Je suis peut-être une lesbienne qui s’ignore, et qui ne connait pas encore l’amour d’une femme.  Je n’en sais rien, même si J’épouserai certainement un prince, c’est vrai…

Mais ce que j’aime par dessus tout dans la vie, c’est justement de ne pas savoir ce qu’elle me réserve…  Le bon, le mauvais, l’inattendu. Ouvrir les yeux, apprendre à transformer le mauvais, à sourire quand tout va mal. Avancer toujours.  Abraham Lincoln disait « Je ne marche pas vite mais je ne recule jamais » … Moi non plus

A toi qui est gay, drôle, raffiné, et sensible…

Je pense à mon cousin Cédric, à mon ami Laurick, à Vanessa, à Laura, Xavier et les autres. Bravo pour votre courage face à cette France qui divague. Bravo d’assumer qui vous êtes face à ce monde trop dur… La différence fait peur, qu’on soit homo, lesbienne, malade ou juste parce qu’on ne rentre pas dans « la norme » de cette France… qui parfois divague.

 

Je vous aime

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.